Columbretes -MarioCorral-Munoz

Illustration Mario Corral-Munoz

L´ARCHIPEL DES COLUMBRETES

Tous les navigateurs au plus ou moins long cours, des cap-horniers aux oreilles percées d´anneaux d´or aux plaisanciers du dimanche sont persuadés de connaître des endroits féeriques, magiques, d’eux seuls connus ou presque.

Pour certains une crique, pour d´autres une anse, un refuge des vents, ou simplement une plage ou, pourquoi pas, une taverne du port vieux oú l´on ne parle que de bateaux et de voyages.

Je n’échappe pas à cette règle, aussi permettez-moi de penser que l´archipel des îles Columbretes, réserve naturelle protégée par le gouvernement de Valence à 35 NM au large de Castellon, est un cas surprenant.

Je les visite depuis 15 ans. Plus j´y retourne moins je comprends pourquoi je dois y retourner…Et plus j´y retourne.

arrivée-columbretes-nautisme-espagne.com

J´appareille toujours de ma base, à Burriana ou à Castellón, quelquefois aussi de Valence plus au Sud. Il m´arrive aussi de faire une halte de retour ou sur la route des Baléares.

Fait étrange, après plus de 10 visites, je n’ai jamais eu de vent favorable à l’aller. Jamais…Ou c´est du moins ce dont je me rappelle.

C´est comme si l’Illa Grossa, île principale, essayait toujours de refouler les visiteurs, et les aider à repartir, jalouse de sa tranquillité. Les autres îlots ne sont que des rochers menaçants plantés au milieu de la mer, dangereux de jour et mortels de nuit, colonisés par quelques lézards autochtones, anciens refuges de contrebandiers et pirates berbérisques.

Pas de port à proprement parler, mais une anse ouverte au levant pompeusement dénommée Puerto Tofiño, véritable piège à rat lorsque souffle le vent d’Est, dominant, où vous pourrez vous amarrer à des bouées.

 

Mais vous l´avez sûrement déjà compris, l ´Histoire des Columbretes a beaucoup à voir dans la fascination qu´elle exerce sur ses visiteurs.

Toutes les îles isolées de tous les océans du monde sont fascinantes, c´est vrai, mais ici nous ne sommes qu´à quelques encablures des riantes Baléares, et à une journée de voile du littoral aimable de Valencia, et pourtant lorsque vous débarquez sur les Columbretes vous arrivez sur la Lune.

isolement est extrême, justement parceque la civilisation est là, tout près.

L ’homme n’est que toléré dans ce paysage, et de temps à autre, la Méditerranée nous rappelle que nous ne sommes là que parce qu’elle le veut bien.

Voyez les images décoiffantes de tempêtes sur la vidéo, et peut-être comprendrez-vous ce que pouvaient ressentir les gardiens de phares qui, jusqu’en 1975, passaient des semaines à scruter l’horizon.

Merci à Eva Mestre-Forés, auteur du documentaire “Aïllats, la mémoire des Columbretes”

 

Les Phéniciens les connaissaient sûrement avant notre ère mais se furent les  grecs et les latins qui mencionnent su leurs cartes les ïles Ophiusa ou COLUBRARIA, évoquant ainsi les serpents qui peuplaient l´île Grossa.

L´archipel fut durant des siècles un refuge de pêcheurs surpris en haute mer, mais aussi, et surtout, de pirates fuyant les nefs royales, chargés de butins ou d´esclaves capturés sur la côte proche et vendus plus tard en Orient. L´un des ilots fut dinamité au siécle dernier afin d´ensevelir la grotte qu´il cachait. L´Histoire officielle reconnait une periode de colonisation à partir du 19ème siècle avec la construction du phare entre 1856 et 1860.

Mais il fallut d´abord incendier l´île afin de détruire les serpents. Peine perdue; on eut alors recours aux cochons, qui dévorèrent les vipères.

C´est là, au Nord du Golfe de Valence

columbretes-carte-nautique

Finalement aujourd´hui les Columbretes recèlent de véritables trésors de faune uniques au monde: des araignées et scorpions autochtones ainsi que des lézards uniques et possédant même leurs particularités selon l´ilot sur lequel ils vivent.

Mais revenons à l´Histoire des hommes: en 1990 est découvert un squelette au crâne défoncé enterré avec une certaine solemnité dans une grotte sous la falaise.

Le crime est daté du XIVe ou XVe siècle. Renaissent alors des légendes de naufrages et de cannibalisme entre survivants, de trésor encore enfoui au fond d´une des nombreuses grottes inexplorées qui trouent l´Illa Grossa.

On parle également de la présence sur cette île d´une colonie de réfugiés cathares occitans fuyant l´Inquisition à la fin du XIV e siècle.

Tout ce vécu, vérités et légendes, se croise avec la rudesse  bien réelle et actuellede ces îles, car ce qui surprend et définit les îles Columbretes, c’est l´immense sensation de solitude, pourtant si près du littoral.

Pas de bar, pas de restaurant. Le volcan assoupi, le ciel et la mer.

Tombe découverte en 1990

Iles columbretes enterrement

Et pourtant, la nuit, surtout au printemps, est un énorme fouillis désorganisé d’oiseaux migrateurs ou non braillards (cherchez le rarissime faucon d’Éleonore), de dauphins scandaleux, de lueurs étranges autour du bateau, d’un ciel rare et profond.

Faucon d´Eleonore présent aux Columbretes

faucon-Eleonore-Columbretes

Navigation, approche et amarrage à l´illa Grossa

Nous sommes en Méditerranée et le vent dominant ici c´est… le vent de face ! Il m´est arrivé de faire l´aller et le retour avec un fort vent dans le nez, à quelques heures d´intervalle,

Plus sérieusement le vent d´Est est le plus courant, assez stable dès le printemps et jusqu´à l´automne (avec peut-être les habituelles journées orageuses de mi à fin août).

En hiverinestabilité est de mise et vous devrez faire confiance au prévisions  (AEMET) en prenant toutefois certaines précautions, comme par exemple d´ajouter à la forcé du vent prévue entre 5 et 10 Kn.

L´essence même de la Méditerranée, belle et heureuse mais traitresse et prète à vous engloutir à la moindre imprudence…

Lorsque vous serez à deux ou trois milles demandez l’autorisation par le canal 9: “Columbretes, Columbretes, Columbretes, aquí embarcación XXXX, solicito permiso para amarrarnos a una boya…”. Vous pouvez aussi commencer votre conversation sur le canal 16.  

Nous vous conseillons de contourner l´Illa Grossa par le Nord et de bien centrer votre bateau pour pénetrer dans la baie, un caillou vous guette prés de la falaise que vous doublerez par votre tribord.

Vous serez surveillé durant votre séjour depuis les hauteurs du phare par des gardes-côtes aimables et prêts à vous conseiller, mais intransigeants sur le respect du milieu : pas de pêche, baignade autorisée et plongée seulement en apnée sauf autorisation spéciale, pas de détritus, etc..

Ne vous laissez pas tenter par la proximité du debarcadère et préferez les bouées plus proches de la sortie, vous réservant une distance suffisante afin de pouvoir manoeuvrer en cas de coup de vent d´Est.

lever-de-soleil-columbretes-nautisme-espagne.com

Profitez de l’occasion pour demander à visiter l’île.

En été, les biologistes donnent rendez-vous par radio aux touristes pour des visites guidées très intéressantes (et gratuites!).

Le petit cimetière est très émouvant, ne le manquez pas. Quelques tombes rendent hommage aux gardiens de phares qui vécurent et moururent ici.

Scrutez l´horizon depuis le haut du phare: la Méditerranée vous encercle sans remède, et bien que vous sachiez que la terre es là, tout près, vous ressentirez à coup sûr le poids de la solitude, perdu sur ce C minuscule.

Les Columbretes sont une avancée de la haute mer sur la terre et non pas l’inverse.

Recevez nos reportages, découvrez nos bons coins et tout ce que nous aimons du littoral espagnol.

Ports à 

proximité

Logo Nova Darsena Esportiva de Bara, S.A.

RODA DE BARÁ 80 NM


Club Nautique Oropesa

 Club Nautique de Castellon

Club Nautique de Burriana

Club Nautique de Burriananova

Club Nautique Canet d´en Berenguer

Gastronomie

Marina Benicarló

Port de plaisance las Fuentes

Club Nautique Oropesa

 Club Nautique de Castellon

Club Nautique de Burriana

Club Nautique de Burriananova

Club Nautique Canet d´en Berenguer